Mini Cart


Le pouvoir des pierres naturelles
 

La thérapie par les pierres, ou lithothérapie, est considérée par certains comme une superstition venue du fond des âges. Cependant, grâce aux travaux sérieux et rigoureux d’un docteur en philosophie des sciences, Robert Blanchard, la lithothérapie vient notamment de gagner en explications scientifiques.

Comme pour les plantes, on sait empiriquement que les pierres ont des effets sur l’homme. Mais la plupart des savoirs traditionnels sur le pouvoir guérisseur des pierres sont aujourd’hui enfouis, presque introuvables. C’est pourquoi la pratique moderne de la lithothérapie doit s’appuyer sur une connaissance fondé et scientifique pour être perçue comme adapté à une démarche de soin.

Entre géologie et minéralogie, alchimie, oligo-thérapie et médecine énergétique, entre recherche de la pierre philosophale et pratiques anciennes datant de l’homme des cavernes, le lithothérapeute semble être un métier d’érudit.

La première chose à savoir est qu’un lithothérapeute sérieux ne fait pas de magie, il travaille selon les propriétés physiques et chimiques des pierres, leurs fréquences et leurs qualités  «vibratoires» ainsi que leurs implications. Cette démarche demande de solides notions historiques, culturelles et des savoirs divers tels que la chromo thérapie, médecine énergétique, et bien d’autres savoirs complémentaires à la médecine occidentale.

Les pierres ne sont pas des corps inertes. Malgré leur apparence de stabilité moléculaire et d’immuabilité, les pierres sont comme tous les corps de l’univers : elles se caractérisent par des constantes physiques comme la masse, la chaleur, la radioactivité, l’électromagnétisme…

Ce sont aussi, comme tous les éléments de la nature, des centrales énergétiques faites d’atomes et d’électrons. Et c’est grâce aux électrons qu’elles échangent des ions avec les corps voisins, et dans le cas présent nous sommes voisins. Toutes les pierres évoluent ainsi constamment en manifestant des oxydations, des réductions, des transformations en d’autres corps… Les lois de ces échanges sont décrites par la chimie physique. Les combinaisons d’éléments chimiques contenus dans les pierres sont aussi variées qu’il y a de pierres différentes.

Les scientifiques ont démontré que chaque pierre interagit avec l’extérieur par des échanges ioniques, thermiques, électromagnétiques ou encore radioactifs en fonction de la plus ou moins grande présence d’aluminium, de lithium, d’iode, de brome, de silice, de nitrate, de potassium, éléments chimiques qui constituent le tableau du chimiste Mendeleïev.

Tous les éléments d’une composition chimique ont leur fonction d’onde et c’est cette dernière qui transporte l’énergie des éléments. C’est de cette manière que les pierres vont échanger avec nous l’information qu’elles recèlent. Pour cela elles empruntent le chemin des canaux ioniques.

D’après Michel Lazdunski : « Les canaux ioniques sont des pores membranaires qui contrôlent le passage de charges électriques entre l’extérieur et l’intérieur de la cellule. Ils réagissent ainsi à l’activité électrique sur laquelle reposent de nombreuses fonctions de l’organisme. Les canaux ioniques ouvrent et ferment les pores cellulaires en vue de modifier le milieu interne. »

Historiquement, Un bref retour en arrière s’impose donc pour y voir plus clair dans ce domaine. On retrouve la trace de la première pharmacopée minérale sur des tablettes sumériennes, une liste des indications thérapeutiques d’une centaine de minéraux dont l’alun, le soufre, le gypse… Mais c’est en Egypte que l’on en retrouve le plus de traces. Des papyrus datant de 1 600 à 1 500 av JC, indiquent ainsi l’emploi de nombre de drogues minérales : calcaire, carbonate de calcium (antiacide), magnésie (laxatif), sels de cuivre (antiseptiques et astringents)…

Continue Reading


The power of the natural stones.

The Power of Natural Stones Stone Therapy, or litho therapy, is considered by some to be a superstition of the ages. However, thanks to the serious and rigorous work of a Doctor of Science Philosophy, Robert Blanchard, litho therapy has just gained in scientific explanations.As for plants, We know empirically that stones have effects on humans. But most of the traditional knowledge about the healing power of stones is now buried, almost impossible to find. This is why the modern practice of litho therapy must be based on a well-founded and scientific knowledge to be perceived as suitable for a care approach.Between geology and mineralogy, alchemy, oligotherapy and energy medicine, between the search for the philosopher’s stone and ancient practices dating from the caveman, the lithotherapist seems to be a profession of scholar.

The first thing to know is that a serious lithotherapist does not do magic, he works according to the physical and chemical properties of the stones, their frequencies and their «vibratory» qualities as well as their implications. This approach requires solid historical, cultural and diverse knowledge such as chromotherapy, energy medicine, and many other knowledge complementary to Western medicine.

Stones are not inert bodies. Despite their appearance of molecular stability and immutability, stones are like all bodies in the universe: they are characterized by physical constants such as mass, heat, radioactivity, electromagnetism…

Like all elements of nature, they are also energy plants made of atoms and electrons. And it is through electrons that they exchange ions with neighbouring bodies, and in this case we are neighbors. All the stones thus evolve constantly by manifesting oxidations, reductions, transformations in other bodies… The laws of these exchanges are described by physical chemistry. The combinations of chemical elements contained in stones are as varied as that there are different stones.

The scientists showed that each stone interacts with the outside by ionic, thermal, electromagnetic or even radioactive exchanges depending on the greater or lesser presence of aluminium, lithium, iodine, bromine, of silica, nitrate, potassium, chemical elements that make up the picture of chemist Mendeleev.

All the elements of a chemical composition have their wave function and it is the latter which transports the energy of the elements. That is how the stones will exchange the information they contain with us. For this they take the path of the ion channels.

According to Michel Lazdunski: Ion channels are membrane pores that control the passage of electrical charges between the exterior and interior of the cell. They thus react to the electrical activity on which many functions of the organism are based. Ion channels open and close cell pores to change the internal environment.”

Historically, a brief look back is therefore necessary to see more clearly in this area. We find the trace of the first mineral pharmacopoeia on Sumerian tablets, a list of therapeutic indications of a hundred minerals including alum, sulphur, gypsum… But it is in Egypt that we find the most traces of it. Papyrus dating from 1,600 to 1,500 BC indicate the use of a number of mineral drugs: limestone, calcium carbonate (antiacid), magnesia (laxative), copper salts (antiseptics and astringents), etc.

 

Continue Reading